5 Jul 2019

Le lien social peut-il survivre aux inégalités ?

Débat 1

Les inégalités ont augmenté dans la plupart des économies développées depuis 1990 et fragilisent les classes moyennes. Dans de nombreux pays, une part significative de la population exprime son rejet, dans les urnes ou dans la rue.

Les États-Unis constituent un cas topique, avec des revenus relatifs des classes moyennes qui ont régressé et une espérance de vie qui a décru depuis 2015. Ailleurs, ce sont parfois les inégalités d’accès et de chances qui menacent la qualité du lien social. En France, où les inégalités de revenus post-redistribution ont été globalement assez stables, les perspectives sociales sont ainsi très fortement liées au milieu socio-professionnel des parents.

Comment comprendre les causes et les symptômes des inégalités ? Quel avenir pour les classes moyennes ?

Comment dans ce contexte (re)faire société ? Quel rôle pour les différents acteurs ? Quelles priorités pour les politiques publiques ?

Coordination


Claire WAYSAND

Membre

Cercle des économistes

Biographie

Modérateur


Dominique SEUX

Directeur délégué de la rédaction

Les Echos

Biographie

Intervenants


Sharan BURROW

General Secretary

International Trade Union Confederation (ITUC)

Biographie

Jean-Pierre CLAMADIEU

Chairman

Engie

Biographie

Geoffroy ROUX DE BEZIEUX

President

MEDEF

Biographie
Tous les intervenants

Contributions

Débat 1 Le lien social peut-il survivre aux inégalités

Dans une perspective mondiale, les inégalités de revenus se réduisent depuis les années 1980 (CEPII, 2019). La baisse de la pauvreté dans le monde, l’amélioration des indicateurs de développement humain, en sont des symptômes. Ce mouvement est largement lié au rattrape économique de la Chine et de l’Inde mais, depuis 2000, la convergence économique entre pays s’observe de manière plus large.

Télécharger