5 Jul 2019

Le dialogue social à l’épreuve des individualismes ?

Session 11

Les institutions qui ont structuré le dialogue social au XXème siècle sont mises à mal par la montée de l’individualisme, qui a eu comme corollaire i) un affaiblissement de la perception de la réalité en termes de classes sociales, bien que celles-ci soient toujours aussi structurantes (on pense désormais plutôt en termes de groupes ou de communautés, chaque individu ayant plusieurs appartenances en fonction de son origine, son genre, sa sexualité, etc.); ii) une perte de confiance et d’intérêt pour les instances représentatives traditionnelles.

Faut-il travailler à relégitimer et à moderniser les organes existants du dialogue social ou plutôt s’ouvrir à des formes entièrement nouvelles de dialogue social ? Le grand débat que le gouvernement français a organisé cette année en réponse au mouvement des gilets jaunes a-t-il été un dialogue ?

Il nous faudra également nous interroger sur le dialogue social a l’heure du numérique. Il semble qu’aujourd’hui les mouvements sociaux prennent vie sur la toile avant d’exister sur le terrain. C’est dans l’espace virtuel que l’action collective s’organise, que les revendications s’amplifient. Doit-on se réjouir de cette démocratisation de l’accès à un porte-voix ou s’en méfier ?

Coordination


Alexandra ROULET

Membre Associé

Cercle des économistes

Biographie
Tous les intervenants