6 Jul 2018

L’accès aux ressources : enjeu central des conflits

Session 3

Dans un contexte de regain de tensions géopolitique mondial, on peine à définir précisément les raisons du retour des tendances populistes et nationalistes des États autrement que par un réflexe défensif, de repli sur soi, face aux incertitudes de la globalisation. Dans un contexte de creusement des inégalités entre les gagnants et les perdants de la mondialisation, il se pourrait pourtant qu’une large partie des positionnements géo-stratégiques puisse également être expliquée par des tentatives d’appropriation des ressources de la planète. Les prises de positions musclées en mer de Chine ou les stratégies protectionnistes de Trump aux États-Unis sont-elles les reflets des craintes d’un épuisement des ressources ? De manière générale, les conflits, qu’ils soient commerciaux ou armés, sont-ils explicables par cette angoisse ?

Lire la suite

De fait, toutes les ressources sont épuisables (produits miniers, pétrole, terres arables…) ou, pour le moins, réparties inégalement entre les populations (eau, sources d’énergies…). Une gestion coordonnée et responsable de leur exploitation est sans doute possible, mais la tentation de l’appropriation est grande.  Et puisque les États en ont pris conscience, il semble illusoire d’espérer, sans agir, un apaisement des tensions géopolitiques. Dans ce contexte de rivalité quelle est la place du commerce (et donc des emplois) ? Et qu’est-ce qui relève de l’accès aux ressources et des intérêts proprement stratégiques ?

Concrètement, le Moyen-Orient est-il condamné à l’instabilité ? La Chine monopolisera-t-elle les ressources asiatiques, ou plus largement, mondiales ? L’Amérique du Nord préservera-t-elle le NAFTA ? Le continent africain pourra-t-il exploiter ses ressources pour se développer ? L’Europe a-t-elle encore des ressources ? Sa cohésion face à ces enjeux sera-t-elle renforcée par l’expérience douloureuse du Brexit, ou a-t-elle amorcée sa désintégration ? Plus largement, la question de la gouvernance internationale est posée. Le multilatéralisme est-il dépassé ? En revient-on au mercantilisme ?

Coordination


Jacques MISTRAL

Membre

Cercle des économistes

Biographie

Modérateur


Nicolas BARRE

Editor

Les Echos

Biographie

Intervenants


Isabelle KOCHER

Chief Executive Officer

Engie

Biographie

Peter MESSERLI

Professor for Sustainable Development

University of Bern

Biographie

Kevin SNEADER

Global Managing Partner

McKinsey & Company

Biographie

Mohamed SOUAL

Chief Economist

OCP

Biographie

Hubert VEDRINE

Former Minister of Foreign Affairs

France

Biographie
Tous les intervenants

Contributions

L’accès aux ressources enjeu central des conflits_MISTRAL

coucou
https://www.youtube.com/watch?v=xiz7ji9tzSM
https://www.youtube.com/watch?v=eK7pZkgEOU4