8 Jul 2017

La démocratie peut-elle survivre sans prospérité?

Débat 2

Désintérêt citoyen croissant, défiance vis-à-vis des élites et des experts, rejet des structures partisanes et institutionnelles, une véritable crise démocratique semble toucher la plupart des pays occidentaux, comme l’illustre le Brexit et l’election de Trump. Pour beaucoup, la démocratie fonctionne de moins en moins bien. Un tiers des Français estiment que la démocratie n’est pas forcément le meilleur des systèmes selon une enquête Ipsos-Sopra Steria. Ce désamour populaire croissant donne tout son sens au célèbre aphorisme de Winston Churchill « La démocratie est le pire des systèmes, à l’exclusion de tous les autres ».

De même, le ralentissement de l’économie mondiale et la montée des inégalités produit un certain nombre d’effets qui semblent accréditer l’idée selon laquelle la démocratie semble fortement corrélée à la prospérité : montée du populisme, du nationalisme et des idéaux anti-démocratiques extrémistes. La crise économique a fragilisé les sociétés occidentales par l’accroissement des inégalités et la hausse du chômage. La baisse de la participation politique est l’apanage de groupes sociaux peu intégrés à la société, témoignant du rejet d’une partie de la population de notre modèle démocratique et de la fracture entre les élites politiques et les citoyens. A cela s’ajoute un retour de valeurs plus conservatrices et d’un véritable « cultural backlash ».

À ces phénomènes s’ajoute la lourdeur des dépenses publiques dont le financement pèse sur les capacités d’investissement des entreprises et la consommation des ménages. La baisse des recettes étatiques n’a pas permis de pérenniser les politiques sociales et a conduit à la montée des contestations et du mécontentement. A l’inverse, l’endettement de l’Etat fragilise sa souveraineté et provoque une instabilité politique qui menace l’avenir du modèle démocratique.

Les déboires économiques de la majorité des démocraties occidentales peuvent-elles remettre en question la norme démocratique ? Quelle est la relation entre démocratie et développement économique ? Comment repenser les fondamentaux de la démocratie dans le contexte économique actuel ?

Coordination


Yann ALGAN

Membre

Cercle des économistes

Biographie

Modérateur


Vincent GIRET

Journalist, deputy director

France Info

Biographie

Intervenants


Augustin de ROMANET

Chief Executive Officer

Groupe ADP

Biographie

Francis FUKUYAMA

Senior Fellow & Professor

Stanford University

Biographie

Anne-Marie IDRAC

President of the supervisory Board

Sciences Po Paris

Biographie
Tous les intervenants
coucou
https://www.youtube.com/watch?v=Hznz-VXVLi8&feature=youtu.be